L’Amour qui guérit… et moi !

L'orgone, l'amour préconditionnel qui crée et guérit tout.

L’Amour guérit tout. Mais à quel point avez-vous vraiment envie de le constater, de le voir à l’œuvre dans votre corps et dans votre vie ?

D’après Wilhelm Reich, l’orgone est l’énergie cosmique primordiale, l’énergie de la Vie, omniprésente dans l’univers. C’est à l’automne et au printemps que je ressens sa présence de façon plus intense. Je lui donne un autre nom : l’amour primordial. Il a toujours été là, bien avant l’Homme et son exigence de conditions nécessaires à son bonheur, à sa survie ou aux confusions qu’il fait entre ses désirs, ses rêves et ses besoins, le tout, regroupé sous ce qu’il appelle « sa vie ».

Depuis mon plus jeune âge c’est avec l’orgone que je joue, sans le savoir. Jusqu’au moment où mes recherches et mes expériences ne me laissèrent plus aucun doute. Il existe une intelligence à l’œuvre, un grand architecte du vivant, qui nous dépasse et qui ne veut que notre bien, ici, maintenant, tels que nous sommes !
 
Nous avons un corps organisé autour d’une structure, le squelette, conçu pour être en mouvement. Savez-vous que même encore aujourd’hui, notre corps est bâti pour marcher plus de vingt kilomètres par jour ?
 
Notre squelette est en fait la densification de l’Amour primordial, sa manifestation humaine, reproductible. Sa posture, ses maux, en révèlent sa qualité mais aussi les entraves à son expression naturelle et fluide. C’est cette structure qui nous permet de nous maintenir droit, tout en ayant la possibilité d’être flexible, en mouvement, d’interagir avec notre environnement. Notre squelette est donc à la fois un contenant de l’amour primordial et sa manifestation concrète, matérielle. Les muscles, tendons, ligaments sont, quant à eux, les éléments nécessaires à la fluidité des mouvements de notre structure osseuse.
 
Mais c’est bien l’orgone, l’amour préconditionnel, qui crée et organise spontanément cet ensemble. C’est ce que j’appelle « l’esprit et l’intelligence », le « carburant immatérielle » du corps. Tout comme le glucose en est le carburant concret.
 
Dans notre vie, les déséquilibres peuvent être nombreux et de tous ordres : corporels, émotionnels, psychiques et/ou énergétiques. Ils peuvent intervenir à tout âge. Notre énergie vitale (celle qui nous traverse), va alors s’évertuer à compenser ces déséquilibres pour nous permettre de continuer à fonctionner au mieux de ce qui est possible dans l’environnement qui est le nôtre.
 
Mais compenser n’est et ne sera jamais rééquilibrer ! Pour que l’équilibre se rétablisse « à la norme », travailler avec l’énergie vitale interne et personnelle n’est pas suffisant. Il est alors judicieux de faire appel à l’Amour primordial, à l’orgone, cette intelligence « hasardeuse » beaucoup plus subtile. Ainsi notre corps et notre âme peuvent manifester la meilleure version de notre structure, de notre posture, et nous permettre les mouvements les plus fluides tant vis-à-vis de nous-même que face au monde qui nous entoure.
 
C’est cette énergie que j’utilise dans mes accompagnements afin de vous établir dans votre plein potentiel structurel et fluide. Vous recevez alors la puissance et la conscience de l’Amour primordial que je mets à votre portée à chacune de mes interventions. Quelques exemples…
 
Véronique Renaudeau - l'Amour qui guérit tout.

Thérapeute spécialisée en changements réparateurs et en alignements structurels, c’est avec l’orgone, cette énergie d’amour primordial, que je vis, œuvre et accompagne. Je ne sais rien faire autrement. Et, honnêtement, que rêver de mieux ?  

L’Amour guérit tout. Il suffit de prendre rendez-vous pour vivre l’expérience.

Attention ! Mon travail ne remplace pas l'avis et les conseils de votre médecin, il le complète.