La Musique Multidimensionnelle

le temps d'une pause bannière

Depuis près de quinze ans j’utilise La Musique Multidimensionnelle de Jacotte Chollet. J’aime écouter cette musique thérapeutique et je m’en sers au cours des processus de transition que j’accompagne.

Avec cette musique j’ai été amenée à vivre des expériences sensorielles magnifiques comme ressentir et voir mes cellules comme un banc de poissons en mouvements coordonnés infinis… Par ailleurs, je vis des expériences de chromesthésie depuis mon enfance : l’écoute des sons et des notes musicales déclenche la perception de textures, de couleurs et de formes dans mon champ visuel.

Une expérience sensorielle particulière

Parfois, le soir, au moment de m’endormir, mes acouphènes (des sons intérieurs parfois assourdissants) me bercent de leurs fréquences proches de 369hz (ondes alpha). Lorsque je ferme les yeux, des myriades de formes géométriques fractales défilent devant mes paupières. Curieux n’est-ce pas ?

Ce que je vois n’est pas toujours beau au sens esthétique mais je trouve ça beau au sens de l’émerveillement de la Vie et de ce qu’elle est capable de produire.

Des images fractales

Je vois souvent des labyrinthes gris qui n’ont pas de sens, pas d’issue, qui se déploient et se replient sans cesse. C’est terriblement reposant.

Parfois je vois plutôt des bulles grises de tailles différentes, qui s’assemblent sans interruption en une infinité de combinaisons. C’est doucement joyeux. En parallèle, je ressens comme un massage intérieur de ma glande pinéale… Étrange, non ?

Enfin, j’ai l’impression de “télécharger” des informations (en envoi et en réception)… Et, de fait, dans les jours qui suivent, des nouvelles consciences s’installent et des micro-changements ont lieu… Onde de choc. Voilà l’idée qui me vient.

Comme j’ai tout le temps fonctionner ainsi, je ne suis pas aller plus loin, me contentant de séances de “téléchargements” et de leurs bienfaits dans ma vie. Cette chromesthésie me semblait être un caprice de la nature. Mais vendredi soir, après ma promenade à la lueur de la pleine lune, j’écoute un des morceaux de Musique Multidimensionnelle et les sons me montrent des choses différentes. Un fond brumeux orangé sur lequel et dans lequel se superposaient, sur plusieurs plans différents, des macro-images en 3D de flocons de neige dans des teintes marrons.

Des sensations et des émotions apaisantes

Ça n’a pas de sens, les entrelacements fractaux sont aléatoires et s’imbriquent sans cesse. C’est en même temps une sensation de paix, d’être, simplement être, c’est joyeux et calme… Toutes mes molécules d’eau baignent dans une autre information, se réinforment, autrement. Dans une harmonie et un relâchement émotionnel complet.

Voilà pourquoi j’utilise la musique multidimensionnelle pendant les massages-soins que je vous propose le 26 janvier.

Un vrai travail thérapeutique grâce aux ondes

Toutes les musiques composées par Jacotte Chollet permettent un véritable travail sur les ondes cérébrales.

Cette musique augmente LE NIVEAU DES ONDES THETA, celles qui permettent d’accéder à des informations stockées dans le subconscient, ce sont les ondes liées aux états de super-créativité.

Elle augmente LE NIVEAU DES ONDES ALPHA. Les ondes alpha sont très lentes, elles correspondent à des états de relaxation extrêmement profonde et de méditation profonde.

Elle réduit LE NIVEAU DES MAUVAISES ONDES BETA qui correspondent à des états de trouble et d’hyper activité.

Elle accroit LE NIVEAU DES BONNES ONDES BETA, ondes à haute fréquence correspondent aux états hautement intuitifs de grande clarté intérieure.

Comment les ondes alpha agissent-elle sur notre état général ?

Si le fonctionnement du cœur repose sur une activité électrique, celui du cerveau renferme également des ondes qui participent principalement des différentes étapes du sommeil, de la relaxation à l’endormissement profond. Parmi ces ondes, les ondes « alpha » sont importantes pour préparer un bon sommeil.

Ondes cérébrales et ondes alpha

L’électricité cérébrale est recueillie à la surface du cuir chevelu. Elle se présente sous la forme d’ondes cérébrales.

On distingue quatre principaux rythmes physiologiques définis par leur fréquence :

  • le rythme alpha (8 à 12 cycles par seconde) : il est caractérisé par l’état de veille calme, (yeux fermés et repos physiologique et mental) ;
  • le rythme bêta (12 cycles par seconde) : caractérisé par des conditions d’éveil actif et de sommeil ;
  • le rythme thêta (4 à 7 cycles par seconde) qui apparaît dès l’installation du sommeil ;
  • le rythme delta (0,5 à 3 cycles par seconde) qui représente le sommeil lent et profond.

Les ondes alpha sont typiquement présentes lorsqu’un individu est en état de relaxation ou de méditation. Il peut avoir les yeux fermés mais rester attentif aux stimuli extérieurs.

Elles sont propices à toute technique de relaxation.

Pour un travail en profondeur sur des thématiques de souffrances, de traumas et de stress, il est nécessaire de décristalliser les zones du corps qui les ont gardés en mémoire. La Musique MultiDimensionnelle de Jacotte Chollet écouter en séance va venir stimuler les les trois gammes d’ondes alpha, bêta et thêta. Le corps et le mental lâchent, facilitant ainsi le travail fait en parallèle.

Je vous invite à découvrir les effets de cette pratique en les combinant à un massage-soin aux huiles essentielles, le temps d’une pause.

Relaxation par l’utilisation des ondes alpha de la Musique Multidimensionnelle

Des recherches datant des années 1970 associent les ondes alpha à :

  • un état de détente ;
  • l’augmentation de certaines performances ;
  • l’amélioration de l’anxiété, des troubles du sommeil, etc.

Les techniques de relaxation utilisant les ondes alpha ont été mises au point par des médecins sur le principe de la synchronisation des deux hémisphères du cerveau, car les hémisphères du cerveau fonctionnent le plus souvent de manière indépendante :

  • le gauche, généralement dominant, est le siège de la logique et du rationnel, des fonctions analytiques et linéaires ;
  • le droit est celui de la créativité, du synthétique, de la fonction intuitive et sensible.

Si bien que lorsque les hémisphères fonctionnent au même rythme, le corps et l’esprit jouissent d’une plus grande sensation de bien-être.

De plus, on a constaté qu’un fonctionnement « intégré » ou simultané des deux hémisphères favorise de meilleures performances mentales et intellectuelles, puisque la logique (cerveau gauche) et la créativité (cerveau droit) agissent alors en synergie.

Afin d’aider à cette fusion des deux hémisphères et à booster la production d’ondes alpha, on peut recourir à l’écoute de sons dits « binauraux »

Autres applications des ondes alpha

L’écoute de sons binauraux de fréquence alpha permettrait de :

  • réduire la pression artérielle ;
  • réduire la vitesse des battements cardiaques ;
  • augmenter le taux de sérotonine (hormone qui joue un rôle dans la lutte contre l’anxiété, les phobies, la dépression etc.).

Le principe des sons binauraux est basé sur plusieurs principes successifs :

  • chaque oreille entend une fréquence différente (généralement à l’aide d’un casque audio) ;
  • le cerveau adopte le rythme de la différence entre les 2 fréquences : si l’oreille droite reçoit une fréquence de 210 Hz et la gauche de 200 Hz, les deux hémisphères se synchroniseront sur une fréquence de 10 Hz, appelée « fréquence différentielle ».

Il existe des enregistrements de sons binauraux basés sur les ondes alpha utilisables en fonction des obstacles ou troubles ressentis, tels que :

L’écoute de ces sons d’une fréquence compris entre 8 et 12 Hz plonge l’esprit dans un état de conscience proche de celui perçu lors de l’endormissement, tout en le laissant éveillé et sensible aux sons extérieurs.